Rapport Toronto Open Winter 2011

La compétition Toronto Open Winter 2011, tenue le 5 mars, accueilla 104 compétiteurs. Ce fut une chance pour les cubers, gens experts à la résolution rapide du "Rubik's Cube", de se rencontrer, de se parler et aussi de compétitionner.

Une fois rendu à la venue de la compétition, je m'installai, avec mon frère, à l'une des tables où il y avait des places libres. Nous parlions ensuite aux autres cubers autour de la table, parlant de nos objectifs, nos améliorations et surtout de cubes. J'allai ensuite, lorsqu'on fut appellé, à la brève session d'entraînement des bénévoles. Là, on nous montra quelles pénalités furent possibles, et que faire en cas de pénalité. On nous apprit aussi la procédure pour prendre les temps des compétiteurs et que faire après une résolution, avant la prochaine. Suivant cela, je traverseai la pièce et placeai mon cube sur la carte de pointage appropriée, car la première ronde de 2x2 était sur le point de débuter. J'allai vers le côté de la pièce pour attendre que l'un des juges appelle mon nom pour que j'aille faire ma première résolution.
***
Après que j'ait terminé mes 5 résolutions de 2x2, j'allai comme "runner". Ma tâche était de rapporter les cubes résolus, sur leurs cartes de pointage respectives, aux "scramblers" et d'apporter les cubes mélangés, sur leurs cartes de pointage et sous un couvert, aux juges en essayant de ne pas trop les faire attendre. Je fus donc "runner" pour une table, donc deux juges. Lorsqu'on est dans cette position, surtout pour les petits cubes, l'on comprend rapidement pouquoi c'est appellé être "runner". Les gens terminent rapidement la résolution du cube, et les juges ont, à ce pas, besoin d'un autre cube mélangé. Par contre, les plus gros cubes me donnèrent un peu de repos et j'eus la chance de parler aux scramblers. Pendant le 3x3, j'eus la chance de juger des "célébrités" tels que Sarah Strong, Eric Limeback et Emily Wang. Après le dîner, je fus encore "runner" pour le 5x5, les deuxièmes rondes de 2x2 et 3x3, 4x4 et les finales de 2x2 et 3x3. Je n'ai presque pas besoin de mentionner la résolution aux yeux bandés (BLD), mais j'étais aussi "runner" pour deux tables à la fois pendant cet event. J'ai aussi trouvé intéressant d'observer ces résolutions. Après les finales fut la remise des prix. Suivant cela fut l' "after party". Il y eut de la pizza pour tous et, lentement, les gens commencèrent à partir.

Par André Cantin